GLOSSAIRE

A - B - C - D - E - F - G - H - I - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - Z

A

AASQA : Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l'Air

ABF : Architecte des Bâtiments de France

AEP : Alimentation en Eau Potable. Ensemble des équipements, des services et des actions qui permettent, en partant d'une eau brute, de produire une eau conforme aux normes de potabilité en vigueur

Aire de repos et aire de service : Il existe deux types d'aires : les aires de repos, disposées en moyenne tous les 20km, et les aires de service, placées tous les 60 km environ. Les aires de repos ne disposent d'aucun service - il s'agit d'un parking, toilette, table de piquenique et parfois des cabines téléphoniques - mais ont une vocation à être plus tranquille et agréable que les aires de service, de taille souvent importante et comprenant toujours une station-service

Amont d'un cours d'eau : Partie d'un cours d'eau qui, vis-à-vis de son franchissement par l'autoroute, correspond au linéaire d'écoulement entre la source et le point de franchissement

Amphibiens : Classe de vertébrés amphibies, à sang froid, à peau nue sécrétant un mucus visqueux, caractérisés par la présence de branchies dans leur jeune âge et de poumons à l'état adulte (grenouilles, tritons…)

Aquifère : Terrain perméable contenant une nappe d'eau souterraine

ARS : Agence Régionale de Santé

ASF : Autoroutes du Sud de la France

Auto-épuration : Ensemble des processus biologiques (dégradation, consommation de la matière organique, photosynthèse, respiration animale et végétale...), chimiques (oxydoréduction...), physiques (dilution, dispersion, absorption...) permettant à un écosystème aquatique équilibré de transformer ou d'éliminer les substances (essentiellement organiques) qui lui sont apportées (pollutions). On doit distinguer l'auto-épuration vraie (élimination de la pollution) de l'auto-épuration apparente (transformation, transfert dans l'espace ou dans le temps de la pollution). Les organismes vivants (bactéries, champignons, algues...) jouent un rôle essentiel dans ce processus. L'efficacité augmente avec la température et le temps de séjour. La capacité d'auto-épuration d'un écosystème est limitée et peut être inhibée (toxique notamment)

Aval d'un cours d'eau : Partie d'un cours d'eau qui, vis-à-vis de son franchissement par l'autoroute, correspond au linéaire d'écoulement entre le point de franchissement et la confluence du cours d'eau avec un autre ou avec la mer

Avifaune : Ensemble des oiseaux d'un lieu, d'une région

B

Banquette faune : Passage pour la faune dans ou sur un ouvrage. La banquette doit être à sec une majeure partie de l'année, dans le cas d'un ouvrage hydraulique (marche, rehaussement). Dans le cas d'un ouvrage mixte de rétablissement d'un chemin circulé et d'une fonction faune, la banquette correspond à un passage sécurisé par rapport à la circulation de véhicules (largeur enherbée protégée par des plots en bois, des pierres…)

Barthes : Les "Barthes" est un terme local typique de la région Aquitaine signifiant "zones humides alluviales, zones d'expansion de crue ou lit majeur de la rivière"

Bassin hydrogéologique : Aire de collecte considérée à partir d'un exutoire ou d'un ensemble d'exutoires, limitée par le contour à l'intérieur duquel se rassemblent les eaux qui s'écoulent en souterrain vers cette sortie. La limite est la ligne de partage des eaux souterraines

Bassin hydrographique : Toute zone dans laquelle toutes les eaux de ruissellement convergent à travers un réseau de rivières, de fleuves et éventuellement de lacs vers la mer, dans laquelle elles se déversent par une seule embouchure, estuaire ou delta (Définition Directive 2000/60/CE du 23/10/2000)

Bassin versant : Un bassin versant est un territoire qui draine l'ensemble de ses eaux vers un exutoire commun, cours d'eau ou mer

BAU : Bande d'Arrêt d'Urgence

BDD : Bande Dérasée de Droite

BDG : Bande Dérasée de Gauche

Benthique : Qualifie un être vivant qui vit sur les fonds aquatiques

Biotope : Ensemble des facteurs physico-chimiques caractérisant un écosystème ou une station (sol, climat, topographie…)

Boisement mixte : Boisement composé d'un mélange de feuillus et de résineux

BPV : Barrière de péage en pleine voie

Buse : Tuyau cylindrique métallique ou en béton de large ouverture, qui assure l'écoulement d'un fluide, utilisé pour faire franchir à un cours d'une zone remblayée

BVN : Bassin Versant Naturel. Surface d'alimentation d'un cours d'eau ou d'un lac. Le bassin versant se définit comme l'aire de collecte considérée à partir d'un exutoire, limitée par le contour à l'intérieur duquel se rassemblent les eaux précipitées qui s'écoulent en surface et en souterrain vers cette sortie

C

Chemisage : Opération consistant à insérer, à l'intérieur d'un ouvrage dégradé, une enveloppe (généralement en béton) permettant de réparer et étanchéifier la structure

Chiroptères : Nom d'ordre attribué aux chauves-souris

CNPN : Conseil National de Protection de la Nature

Coléoptères : Ordre d'insectes à quatre ailes, dont les deux supérieures sont rigides et impropres au vol (scarabées, coccinelles, lucanes, chrysomèles, hannetons…)

Concession autoroutière : Les autoroutes concédées appartiennent à l'État qui en confie, pour une durée déterminée, le financement, la construction, l'entretien et l'exploitation à des sociétés concessionnaires d'autoroutes en contrepartie de la perception d'un péage.
La Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM) est chargée de la passation et de la gestion des contrats de concession. Elle contrôle le respect par les sociétés concessionnaires de leurs obligations. Actuellement, 18 sociétés concessionnaires d'autoroutes sont chargées de construire, entretenir et exploiter environ 8 800 km d'autoroutes en France

Corine Biotope : Base de données établissant la typologie des habitats naturels et semi-naturels présents sur le sol européen

D

Dalot : Ouvrage en béton en forme de cadre utilisé pour rétablir la continuité d'un cours d'eau sous un ouvrage (remblai de l'autoroute). Les dalots permettent souvent le passage de la faune

DBA : Séparateur Double en Béton Adhérent. Il s'agit d'un muret en béton disposé le plus souvent au niveau du terre-plein central d'une autoroute et dont la hauteur est d'environ 80 cm

DDT : Direction Départementale des Territoires

Débit d'étiage : Débit minimum d'un cours d'eau, calculé sur un pas de temps donné en période de basses eaux

DH : Directive Habitats Faune-Flore du Conseil Européen du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages

Diatomée : Microalgues unicellulaires planctoniques (de 2 µm à 1 mm) jaune et brune présents dans tous les milieux aquatiques. Les diatomées sont un constituant majeur du phytoplancton et jouent donc un rôle primordial dans la vie des écosystèmes marins, à l'origine des réseaux alimentaires de nombreuses espèces

DO : Directive Oiseaux du Conseil Européen du 02 avril 1979 concernant la conservation des oiseaux sauvages

DOCOB : Document d'Objectifs. Document permettant sur un site Natura 2000, à partir d'un état initial des habitats et des espèces relevant des directives européennes Oiseaux et Habitats-Faune-Flore, et après identification des objectifs de conservation et de gestion des habitats et des espèces concernées, de définir les le programme d'actions permettant d'atteindre les objectifs donnés

Drainage : Évacuation, spontanée ou facilitée par un réseau de drains ou de fossés, de l'eau en excès dans un sol trop humide

DREAL : Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement

DUP : Déclaration d'Utilité Publique. Acte administratif reconnaissant le caractère d'utilité publique à une opération projetée par une personne publique ou pour son compte, après avoir recueilli l'avis de la population à l'issue d'une enquête d'utilité publique

E

Échangeur autoroutier : Croisement dénivelé entre une autoroute et une autre autoroute avec des bretelles autoroutières permettant de passer de l'une à l'autre. Les échangeurs autoroutiers regroupent les bifurcations et les noeuds autoroutiers

Echantillonnage passif : Technique de prélèvement de polluants atmosphériques. L'échantillon est exposé à l'air ambiant pendant une période choisie puis analysé en laboratoire. Cette méthode indique la valeur moyenne de la concentration en polluant dans l'air sur la période d'étude

Ecosystème : Un écosystème est constitué par l'association dynamique de deux composantes en constante interaction:

  • un environnement physico-chimique, géologique, climatique ayant une dimension spatio-temporelle définie : le biotope;

  • un ensemble d'êtres vivants caractéristiques : la biocénose.
L'écosystème est une unité fonctionnelle de base en écologie qui évolue en permanence de manière autonome au travers des flux d'énergie. L'écosystème aquatique est généralement décrit par : les êtres vivants qui en font partie, la nature du lit, des berges, les caractéristiques du bassin versant, le régime hydraulique, la physicochimie de l'eau... et les interrelations qui lient ces différents éléments entre eux

Ecrêtement : Les dispositifs d'écrêtement des eaux ont pour objectif de limiter les débits d'eaux rejetés an aval, sous un seuil fixé, quel que soit le débit d'arrivée des eaux, en amont

Embâcle : Obstruction d'un cours d'eau par la constitution d'une digue naturelle entraînant une retenue d'eau importante. La digue peut être constituée soit par des éléments solides arrachés à l'amont et charriés par le cours d'eau, soit par l'obstruction du cours d'eau provoquée par un glissement de terrain

Emprise : Surface de terrains nécessaire à la construction, l'entretien et l'exploitation d'un grand ouvrage ou infrastructure

Endémique : Espèce qui ne se rencontre, à l'état spontané, que dans une région restreinte, avec parfois seulement quelques stations

ENS : Espaces Naturels Sensibles

Entomofaune : Ensemble des espèces d'insectes

ERS : Évaluation des risques sanitaires

Etiage : L'étiage correspond au niveau annuel le plus bas atteint par un cours d'eau en un point donné

F

FDAAPPMA : Fédération Départementale des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques

Formation végétale : Type de végétation défini plus par sa physionomie que sa composition floristique (ex : prairie, lande, etc.)

Frai : Ponte des œufs des poissons

Frayère : Lieu de ponte d'œufs de poissons

Friche : Formation végétale se développant spontanément sur un terrain abandonné depuis un certain temps

FSD : Formulaire Standard des Données. Document rédigé préalablement à l'inscription d'un site au réseau Natura 2000 synthétisant les données relatives aux habitats et aux espèces de la Directive Européenne Habitats-Faune-Flore, concernés sur le site

FSE : Fossé Subhorizontal Enherbé, fossé présentant une petite pente permettant l'écoulement lent des eaux

G

GBA : Séparateur simple en Béton Adhérent. Il s'agit d'un muret en béton disposé le plus souvent le long du bord extérieur de la chaussée et dont la hauteur est d'environ 80 cm

Gîtes à chiroptères : Abris de chauves-souris. Il existe trois sortes de gîtes : des gîtes d'hibernation, des gîtes de mise-bas et des gîtes de repos durant l'été

GNT : Graves Non Traitées

GPSO : Grand Projet Sud Ouest, consistant à réaliser une nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse, entre Bordeaux et la frontière espagnole, ainsi que des projets complémentaires (dont l'amélioration de la desserte ferroviaire du Béarn et de la Bigorre). Le projet prévoit égalementl'aménagement d'infrastructures ferroviaires existantes, dont la ligne Bordeaux-Hendaye, et l'amélioration de la desserte du bassin d'Arcachon)

H

Habitat : Environnement abiotique et biologique dans lequel vit et se reproduit une espèce

Halieutique : Qualifie toutes les activités relevant de la pêche sous toutes ses formes, professionnelle ou de loisirs, en eau douce ou marine

HAP : Hydrocarbure Aromatique Polycycliques

Hélophyte : Plante aquatique hélophile, c'est-à-dire enracinée dans la vase, et immergée totalement ou partiellement

Hibernaculum : Endroit de petite dimension où les animaux de petite taille passent l'hiver

Hydromorphologie : Ensemble de paramètre définissant la qualité morphologique d'un cours d'eau (substrat, présence de seuil, ripisylve, débits caractéristiques…)

Hydrophyte : Type de plante qui vit immergée dans l'eau

Hydrosystème : Système composé de l'eau et des milieux aquatiques associés dans un secteur géographique délimité, notamment un bassin versant. Le concept d'hydrosystème insiste sur la notion de système et sur son fonctionnement hydraulique et biologique qui peuvent être modifiés par les actions de l'homme. Un hydrosystème peut comprendre un écosystème ou plusieurs écosystèmes (source : Glossaire des SDAGE)

Hygrophile : Qui a besoin de fortes quantités d'eau tout au long de son développement

I

IBD : Indice Biologique Diatomique. Les diatomées sont des micro-algues unicellulaires omniprésentes dans les cours d'eau. Les diatomées sont d'excellents bio-indicateurs car elles sont extrêmement sensibles aux conditions environnementales. L'IBD permet d'évaluer la qualité biologique des cours d'eau. L'IBD traduit plus particulièrement le niveau de pollution organique (saprobie) et trophique (nutriments : azote, phosphore) des eaux et répond aux pollutions intermittentes. Il est susceptible d'être impacté par la contamination de toxiques (micro-polluants minéraux ou synthétiques)

IBGN : Indice Biologique Global Normalisé. Note de 1 à 20 attribuée au niveau d'une station de mesure après étude du peuplement d'invertébrés aquatiques. Il donne une vision d'ensemble de la qualité écologique du milieu, tous les effets étant confondus

IBMR : Indice Biologique Macrophytes en Rivière. Les macrophytes sont des végétaux aquatiques identifiables à l'œil nu. Les macrophytes des cours d'eau sont de bons marqueurs de la quantité de nutriments (azote, phosphore, etc.) présents et de certaines caractéristiques morphologiques du milieu. L'IBMR permet d'évaluer la qualité de la rivière et plus particulièrement son degré d'eutrophisation lié aux teneurs en azote et phosphore dans l'eau. Il prend également en compte les caractéristiques physiques du milieu comme l'intensité de l'éclairement et des écoulements

Ichtyofaune : L'ichtyofaune désigne l'ensemble des poissons vivants dans un espace géographique ou un habitat déterminé (source: IFREMER)

ICPE : Installation Classée pour la Protection de l'Environnement. Les installations visées sont définies dans la nomenclature des installations classées établies par décret en Conseil d'Etat, pris sur le rapport du Ministre chargé des installations classées, après avis du conseil supérieur des installations classées. Ce décret soumet les installations à autorisation ou à déclaration suivant la gravité des dangers ou des inconvénients que peut présenter leur exploitation.
Sont soumis aux dispositions de la loi "Installations classées" du 19 juillet 1976, les usines, ateliers, stockages temporaires de granulats, chantiers et d'une manière générale les installations exploitées ou détenues par toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui peuvent présenter des dangers ou des inconvénients soit pour la commodité du voisinage, soit pour la santé, la sécurité, la salubrité publique, soit pour l'agriculture, soit pour la protection de la nature et de l'environnement, soit pour la conservation des sites et des monuments. Les dispositions de la présente loi sont également applicables aux exploitations de carrières aux sens des articles 1er et 4 du Code minier. Loi 76-663 du 19/07/76

IGP : Indication Géographique Protégée (appellation agricole)

Incidence directe : Effet directement attribuable aux travaux et aux aménagements projetés

Incidence indirecte : Effet généralement différé dans le temps ou l'espace ou qui résulte d'interventions ou d'aménagements destinés à prolonger ou corriger les conséquences directement imputables à la réalisation des travaux

Incidence permanente : Incidence durable que le projet doit s'efforcer d'éliminer, de réduire ou, à défaut, de compenser

Incidence temporaire : Incidence liée à la phase de réalisation des travaux qui, par conséquent, s'atténue progressivement jusqu'à disparaître

INERIS : L'Institut National de l'EnviRonnement Industriel et des riSques est un établissement Public à cacractère Industriel et Commercial, créé en 1990 et placé sous la tutelle du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. L'INERIS a pour mission de contribuer à la prévention des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, et sur l'environnement.

Insee : Institut National de la Statistique et des études économiques

IOBS : Indice Oligochètes de Bioindication des Sédiments a pour but de décrire la qualité biologique des sédiments fins ou sableux permanents ou stables des cours d'eau ou des canaux et indique des tendances fortes sur l'incidence écologique des rejets polluants (charge organique; micro-polluants organiques et métalliques)

IPR : Indice Poissons Rivière

Isophones : Dont le son est identique. Dans le cas d'une carte des isophones, il s'agit d'une carte représentant les points où le niveau de bruit en provenance d'une source donnée (ici, l'autoroute) est le même

L

Lacertidés : Sous famille des reptiles, famille des petits sauriens tels que les lézards

Laitancede béton : Mélange liquide d'eau, de ciment et de fines qui tend à remonter à la surface du béton lors de la prise

LBA : Séparateur en Béton Adhérent. Il s'agit d'un muret en béton disposé le long de la chaussée et dont la hauteur est d'environ 1,50 cm

Lépidoptères : Ordre d'insectes à métamorphose complète appelés papillons

Lit mineur : Espace fluvial, formé d'un chenal unique ou de chenaux multiples et de bancs de sables ou galets, recouverts par les eaux coulant à pleins bords avant débordement

Lit moyen : Le lit moyen coïncide avec l'espace occupé par les crues fréquentes (1 an à 5 ans voire 10 ans), il est donc régulièrement occupé par les hautes eaux. Il présente une rupture de pente avec le lit majeur

LPO : Ligue pour la Protection des Oiseaux

M

MEDDE : Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie

Mégaphorbiaie : Zone tempérée constituée d'une prairie dense de roseaux et de hautes plantes herbacées vivaces (1,5 à 2 m de haut voire 3 m pour certains roseaux), située en zone alluviale sur sol frais, non acide, plutôt eutrophe et humide (mais moins humide que les bas-marais et tourbières). Elle peut être périodiquement mais brièvement inondée. Milieu qui tend à évoluer vers la forêt humide

Merlon : Ouvrage de protection constitué généralement d'un talus de terre. Dans le cas d'une infrastructure de transport, le merlon est généralement réalisé parallèlement à l'infrastructure, dans un but de protection paysagère, acoustique ou pour faire office de dispositif de sécurité routière

MES : Matières En Suspension

Mésohygrophile : Se dit d'un milieu ou d'espèces qui ont besoin de grandes quantités d'eau pendant une bonne partie de leur développement

N

Nappe alluviale : Une nappe alluviale désigné une nappe d'eau souterraine dont l'aquifère est constitué par les alluvions et qui est généralement en relation avec un cours d'eau

Natura 2000 : Réseau écologique européen de préservation des habitats naturels et des habitats d'espèces identifiés pour leur rareté ou leur fragilité, relevant des directives européennes Oiseaux et/ou Habitats-Faune-Flore. Deux types de protection sont possibles selon la directive appliquée : les Zones de Protection Spéciale (ZPS) pour la protection des oiseaux sauvages et les Zones Spéciales de Conservation (ZSC) pour la protection des habitats d'espèces et des espèces floristiques ou faunistiques

NO : Formule chimique du monoxyde d'azote

NO2 : Formule chimique du dioxyde d'azote

NOx : Terme désignant les oxydes d'azote (NO + NO2)

O

Odonates : Ordre d'insectes à corps allongé, dotés de deux paires d'ailes membraneuses généralement transparentes, (...)et qui regroupe les libellules et les demoiselles

OH : Ouvrage Hydraulique. Moyen de franchissement d'un cours d'eau permanent ou temporaire, dimensionné de telle sorte à respecter une transparence hydraulique

OHA : Ouvrage Hydraulique Autoroutier

ONCFS : Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

ONEMA : Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques (nouveau Conseil Supérieur de la Pêche)

Ornithologique : Relatif aux oiseaux

Orthoptères : Ordre d'insectes qui ont deux élytres (ailes supérieures cornées) et deux ailes pliées en long sous les élytres(sauterelles, criquets…)

P

PAU : Poste d'Appel d'Urgence

PDIPR : Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée

Période de retour : Moyenne à long terme du temps ou du nombre d'années séparant une crue de grandeur donnée d'une seconde d'une grandeur égale ou supérieure

Perré : Mur de soutènement protégeant les rives d'un pont

PI : Passage Inférieur, rétablissement sous l'autoroute

PICF : Passage Inférieur en Cadre Fermé

Piézomètre : Ouvrage permettant de mesurer le niveau des nappes souterraines

PIOM : Passage Inférieur en Ouvrage Mixte

PIPO : Passage Inférieur à Portique Ouvert

PK : Point Kilométrique

PL : Poids Lourd

PLU : Plan Local d'Urbanisme

PM10 : Particules dont le diamètre aérodynamique est inférieur à 10 µm

PNB : Points Noirs du Bruit, bâtiment sensible localisé dans une zone de bruit critique dont les niveaux sonores en façade sont supérieurs à 70 dB(A) le jour ou 65dB(A) la nuit pour la route, 73 dB(A) le jour ou 68dB(A) la nuit pour le ferroviaire

Point de Repère kilométrique (PR) : Point de Repère kilométrique sur la section autoroutière

Polluant primaire : Composé rejeté dans l'atmosphère directement par la source de pollution

Polluant secondaire : Polluant résultant de la transformation de polluants primaires par différentes réactions chimiques

POS : Plan d'Occupation des Sols

PPRi : Plan de Prévention des Risques d'Inondation

PRE : Plan de Respect de l'Environnement

PS : Passage Supérieur, rétablissement au-dessus de l'autoroute

PSDA : Passage Supérieur en Dalle Armée

PSDP : Passage Supérieur en Dalle Précontrainte

Q

QD : Quotient de Danger

QMNA5 : Débit d'étiage mensuel. Moyenne des débits d'étiages journaliers du mois le plus sec. Le débit d'étiage mensuel quinquennal (QMNA5) est le débit de récurrence 5 (une année sur 5) : c'est la référence pour la mise en œuvre du décret nomenclature

R

Rabattement de nappe : Abaissement en un point du niveau piézométrique sous l'effet d'un prélèvement d'eau dans la nappe, de l'abaissement d'une ligne d'eau d'un cours d'eau en relation avec la nappe ou sous l'effet de travaux de terrassement...

Rescindement de perrés : Raidissement des pentes des perrés

Réservoirs biologiques aquatiques : Cours d'eau ou parties de cours d'eau qui comprennent une ou plusieurs zones de reproduction ou d'habitats des espèces de phytoplancton, de macrophytes (plantes aquatiques macroscopiques) et de phytobenthos (plantes aquatiques microscopiques), de faune benthique d'invertébrés (benthos) ou d'ichtyofaune (faune piscicole), et permettent leur répartition dans un ou plusieurs cours d'eau du bassin versant

Ripisylves : Formations végétales qui se développent sur les bords des cours d'eau ou des plans d'eau, situées dans la zone frontière entre l'eau et la terre. Elles sont constituées de peuplements particuliers du fait de la présence d'eau pendant des périodes plus ou moins longues (saules, aulnes, frênes…)

RNN : Réserve Naturelle Nationale

Rudéral (milieu) : Milieu regroupant les talus, bords de chemins et friches

S

SAGE : Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux. Déclinaison du SDAGE, il est appliqué à des unités hydrographiques plus restreintes ou à un système aquifère

Saproxylophage : Qualifie ou désigne un insecte qui mange du bois attaqué par des bactéries ou des champignons (le plus souvent, du bois mort)

SDAGE : Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux. Il détermine les orientations en matière de gestion de l'eau, les objectifs de quantité et de qualité de l'eau, ainsi que les aménagements à réaliser pour les atteindre

SDIS : Service Départemental d'Incendie et de Secours

Sensibilité : La sensibilité d'une espèce est évaluée en fonction de plusieurs facteurs, notamment de sa dépendance vis-à-vis d'un habitat et/ou micro habitat spécialisé, de son degré de tolérance à des modifications environnementales (interactions interspécifiques, etc.) et de sa capacité de dispersion ou de colonisation de zones nouvelles ou plus favorables

Servitude : Les servitudes d'utilité publique sont des limitations administratives au droit de propriété instituées au bénéfice de personnes publiques (État, collectivités locales, établissements publics), des concessionnaires de services ou de travaux publics, (EDF, GDF, etc.), de personnes privées exerçant une activité d'intérêt général (concessionnaires d'énergie hydraulique, etc.). Dans ce dossier, les servitudes correspondent plus particulièrement aux réseaux (eau potable, ERDF, GDF...)

SETRA : Service Technique d'Etudes des Routes et Autoroutes est un service technique du Ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, en charge de l'Equipement et des Transports

Seuil d'information et de recommandations (SIR) : Seuil au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine de groupes particulièrement sensibles au sein de la population et qui rend nécessaire l'émission d'informations immédiates et adéquates à destination de ces groupes et des recommandations pour réduire certaines émissions

SIC : Site d'Intérêt Communautaire du réseau Natura 2000. Devient une ZSC (Zone Spéciale de Conservation) une fois le DOCOB approuvé

SO2 : Formule chimique du dioxyde de soufre

Suberaie : Peuplements forestiers dominés par le Chêne-liège, en latin Quercus suber

Substrat : Base sur lequel peuvent se développer les végétaux (dans le cas d'un cours d'eau : sédiments, la vase, roches…)

Sylviculture : Culture des arbres, entretien et exploitation des forêts

T

Talweg : Ligne des points les plus bas au fond d'un vallon ou d'une vallée présentant ou non un écoulement

TPC : Terre-Plein Central.

Traits Fonctionnels : Ils permettent d'évaluer les effets synergiques des rejets polluants (organiques ou toxiques) et des dynamiques d'échanges hydriques entre les eaux superficielles et souterraines, et d'évaluer le stockage des pollutions dans les habitats poreux (sédiments grossiers superficiels et milieu hyporhéique)

U

Ubiquiste : Une espèce ubiquiste est une espèce pouvant vivre dans un grand nombre de milieux

UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature

V

Végétalisation : La végétalisation désigne le fait d'ensemencer des terrains mis à nu suite à des terrassements, après mise en œuvre de terre végétale. La végétalisation participe à la lutte contre l'érosion des talus et des versants ainsi qu'à l'intégration paysagère des terrassements

VL : Véhicule Léger

VTR : Valeur Toxicologique de Référence

Z

ZICO : Zone Importante pour le Conservation des Oiseaux

ZNIEFF : Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique, ensemble naturel préservé et présentant de fortes potentialités pour la faune et la flore

Zone humide (ZH) : Secteur où la nappe phréatique se trouve, au moins une partie de l'année, proche de la surface (au-dessus ou au-dessous); il en résulte des milieux aquatiques ou inondables

ZPS : Zones de Protection Spéciale pour la protection des oiseaux sauvages

ZRE : Zone de Restriction des Eaux

ZSC : Zones Spéciales de Conservation pour la protection des habitats d'espèces et des espèces floristiques ou faunistiques